• Le 20 décembre 2017
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi 9, faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil, Nantes
    • Gratuit étudiants UP et étudiants  (formation initiale) et personnel de l'Université sur présentation de la carte d'étudiant ou de la carte professionnelle
    • 5 € tarif tout public
    Aucune réservation (billetterie sur place)
  • Plan d'accès

Christian Laboisse est médecin Pathologiste, Professeur des Universités, ancien Chef de service au CHU de Nantes, créateur et Directeur de l'Unité de Recherche Inserm U539.  

Ce titre mériterait un point d’interrogation : "Deux prophètes en cancérologie ? Theodor Boveri et Peyton Rous". Des deux protagonistes de cette curieuse histoire, c’est bien Boveri qui mérite le titre de prophète. Le prophète est une sorte d’illuminé, qui annonce l’avenir par conjecture. S’il est un domaine où la prophétie n’a pas sa place, c’est bien celui de la cancérologie. Les médecins les plus éminents ont écrit sur la nature profonde des cancers, des bibliothèques entières pleines de théories, de dogmes et de vérités régulièrement démenties par des faits nouveaux. Alors, quand un non médecin, un biologiste qui a passé sa vie à étudier le développement des vers et des oursins, prétend expliquer l’origine des tumeurs, il suscite au mieux un scepticisme poli et au pire une indifférence dédaigneuse. Il aura fallu du temps pour que le caractère prophétique des conjectures de Boveri finisse par être reconnu. Et une sorte de malédiction continue de s’attacher à son œuvre, maintenant fréquemment citée, et paradoxalement souvent dénaturée, car rarement lue. Quant à Peyton Rous, son parcours s’oppose en de nombreux points à celui de Boveri. Ce sont ces deux destins étonnants qui feront l’objet de cette conférence.