• Le 19 février 2018
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias
    • Gratuit étudiants UP et étudiants  (formation initiale) et personnel de l'Université sur présentation de la carte d'étudiant ou de la carte professionnelle
    • 5 € tarif tout public
    Aucune réservation (billetterie sur place)
  • Plan d'accès

En partenariat avec le Centre Culturel Franco Italien (CCFI). Cycle de 4 conférences.

De simple support décoratif ondulé dans l’antiquité et jusqu'au XVè siècle, la mer devient progressivement un sujet à part entière à partir du XVIe siècle, s’imposant comme un parfum de libéralisme par rapport à l’influence puissante des sujets religieux. Les premières peintures "marines" changent l’angle de vue des peintres et introduisent dans l’art un paysage panoramique. La représentation de la mer correspond à la nouvelle cartographie de la Renaissance qui développe l'aperçu « à vol d'oiseau » des territoires. Ses transparences, transformations, lumières, mouvements et ses vagues deviennent objet d’observation et d’étude, mêlant symbolique et représentation jusqu’aux impressionnistes qui trouvèrent dans l'eau la composant essentiel de leur peinture et théorie. Abstraite ou comme réalité vivante, au XXe siècle, l’eau se reverse dans les installations d’artistes contemporains. Au fil du temps, la mer a été représentée sous toutes ses formes et couleurs, jusqu’à transférer, dans les dernières tendances, l’intérêt pour sa composante liquide de sujet à véritable support.

>> Voir la biographie de Gianni CUDAZZO

Prochaines conférences :
  • 19 mars : L'ombrie de François d'Assise" Annick Peters-Custot
  • 26 mars :  "La révolution François d'Assise" Annick Peters-Custot