• Le 19 janvier 2018
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias, Nantes
    • Gratuit étudiants UP et étudiants  (formation initiale) et personnel de l'Université sur présentation de la carte d'étudiant ou de la carte professionnelle
    • 5 € tarif tout public
    Aucune réservation (billetterie sur place)
  • Plan d'accès

Cycle "Penser l'Islam". Cycle de 4 conférences

Razika Adnani est écrivain, philosophe et islamologue. Elle a publié « Le blocage de la raison dans la pensée musulmane est-il bénéfique ou maléfique à l’islam ?", La nécessaire réconciliation. L'ouvrage est à sa deuxième édition chez UPblisher et « Islam : Quel problème ? Les défis de la réforme » aux éditions UPblisher. De 2014 à 2016, Razika Adnani donne des conférences à l'Université Populaire de Caen (France) sur le thème "Penser l'islam”. Elle est membre Conseil d’Orientation de la Fondation de l'islam de France et Présidente Fondatrice des Journées Internationales de Philosophie d'Alger. Razika Adnani est auteur de nombreux articles de presse. Razika-adnani.com

L’islam est davantage présenté à travers son organisation sociale qu'à travers sa dimension spirituelle. Pour un grand nombre de personnes, l’islam ne peut se réaliser que dans une organisation sociale conforme aux lois évoquées dans les textes.  Pour certains l’islam est synonyme de la charia. Comment expliquer cette suprématie du Droit sur le spirituel alors que les versets relatifs à l'organisation de la société ne sont pas les plus nombreux ?

Prochaines conférences :
2 février :
Crise de l’islam : le soufisme est-il une solution ?
Le soufisme est présenté aujourd’hui comme la solution qui permettrait à l’islam de sortir de la crise qu’il traverse. Aussi de plus en plus d’individus préfèrent-ils se présenter comme étant soufis. Quelles sont les raisons d’une telle fascination pour le soufisme ? Le soufisme est-il réellement le salut pour l’islam et les musulmans ?

9 février :
 La réforme de l'islam entre nécessité et obstacles
La question de la réforme de l’islam est aujourd’hui de plus en plus évoquée. Elle n’est pourtant pas nouvelle. Cela fait plus de deux siècles que les musulmans en parlent. Quelles sont les raisons qui rendent cette question de la réforme de plus en plus évoquée et plus que jamais pertinente ? Quels sont les obstacles qui empêchent ce projet de se réaliser et comment les affronter ?