• Le 22 janvier 2018
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias
    • Gratuit étudiants UP et étudiants  (formation initiale) et personnel de l'Université sur présentation de la carte d'étudiant ou de la carte professionnelle
    • 5 € tarif tout public
    Aucune réservation (billetterie sur place)
  • Plan d'accès

Possession et dépossession dans l’ex-royaume de Naples. En partenariat avec le Centre Culturel Franco Italien (CCFI). Cycle de 4 conférences.

Tarentella Alèssi Dell’Umbria a grandi à Marseille, et travaille, entre autres, autour des questions d’histoire
et de politique urbaines. Il a collaboré à différentes revues de critique sociale et a notamment écrit : C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis ! À propos de la révolte de l’automne 2005 (L’Échappée, 2006, réédité et augmenté sous le titre La Rage et la révolte, Agone, 2010) ; Histoire universelle
de Marseille, de l’an mil à l’an deux mille, (Agone, 2006), Échos du Mexique indien et rebelle
(Rue des cascades, 2010), R.I.P. Jacques Mesrine (Pepitas de calabaza, 2011).
Il a aussi réalisé en 2009 La Madonna de la montagne et en 2014 Istmeño, le vent de la révolte,
un documentaire sur les communautés indigènes bouleversées par l’industrialisation de parcs éoliens dans l’Isthme de Tehuantepec au Mexique.

Héritée des festivités dionysiennes de la colonie grecque installée dans le Sud de l’Italie durant l’Antiquité, la tarentelle est une danse et un chant provoqués, dans l’imaginaire collectif, par la piqûre d’une araignée suscitant des transes. Les femmes possédées sont prises en charge par le village au cours de cérémonies où elles réintègrent le groupe grâce au chant. Dans une étude passionnante, mêlant ethnomusicologie et histoire économique et sociale, Alèssi Dell’Umbria éclaire ce pan magico-rituel d’une culture populaire toujours présente en Calabre, dans les Pouilles et à Naples.
Le livre et son auteur échappent à toute discipline, invoquant tour à tour l’ethnomusicologie, la philosophie, l’histoire sociale et politique ou encore l’anthropologie… L’auteur : Cinéaste, musicien, auteur d’une monumentale histoire de Marseille et d’un essai détonnant sur les révoltes des banlieues.
Le livre "Tarantella" est disponible à la librairie Les Biens Aimés. La conférence sera suivie d'une séance de signature.

Prochaines conférences :
  • 19 février : "Il y a de l'eau dans l'art  : la mer, la vague et l'eau au fond de l'art" Gianni Cudazzo
  • 19 mars : L'ombrie de François d'Assise" Annick Peters-Custot
  • 26 mars :  "La révolution François d'Assise" Annick Peters-Custot